mercredi 1 décembre 2021

Lectures de Novembre

La meilleure façon de marcher est celle du flamand rose,  Diane DUCRET

Autobiographie romancée.  Enaid (anagramme de Diane) grandit loin de ses parents, adoptée par ses grands parents, elle a la sensation de ne jamais être au bon endroit, persuadée de ne pas avoir été aimée. 

J'ai eu du mal, au début, à entrer dans l'histoire ; c'est parfois un peu confus.  Mais heureusement c'est sur un ton assez humoristique, alternant avec de la gravité et de l'émotion que l'auteure décrit son parcours assez chaotique. C'est une histoire assez émouvante.  La fin nous réserve une jolie surprise.  L'auteure nous livre un message de résistance et d'optimisme. 


Numéro 11,  Jonathan COE

Encore un très bon cru de cet auteur: une description réaliste (et même cynique) de la société contemporaine avec une petite touche de fantastique.  C'est un roman foisonnant où Jonathan Coe décrit avec son humour habituel la triste réalité de notre monde qui inverse les valeurs, banalise la violence qui découle de l'abandon de la morale et de la culture, où le fric devient le 1er critère d'évaluation des activités humaines.  Et le numéro 11 du titre trouve plusieurs explications au fil du roman.

Décidément, la virtuosité, la pertinence, l'humour de cet auteur dans son regard sur notre société, la finance qui nous gouverne, les médias divers et leurs mensonges....m'ont encore une fois ravie !

 

Vous faites quoi pour Noël ? -  Carène PONTE
 
 Quatrième de couverture:
"Plongez Pauline dans une fête de Noël très arrosée au bureau. Pimentez d'un dérapage torride dans le parking de son immeuble avec l'assistant du DRH.  Ajoutez un enregistrement de vidéosurveillance. Et vous comprendrez que Pauline peut dire adieu à ses vacances pépères, genre sieste en pyjama licorne et comédies romantiques à gogo.  L'urgence: se rapprocher de celui qui détient la vidéo si compromettante pour sa réputation, le séduisant gardien de son immeuble! Celui-ci propose un marché. En tout bien tout honneur. Pauline n'a d'autre choix que d'accepter, mais sait-elle vraiment ce qui l'attend?" 

Un roman "feel-good" plein d'humour et de magie, c'est facile à lire et j'avoue que de temps en temps, ne pas se prendre la tête, se détendre, cela fait du bien.  C'est drôle et léger: la plume de Carène Ponte est alerte et les dialogues amusants. 

J'ai choisi ce livre car le thème du prochain club de  lecture est " En attendant Noël" et tant que j'y étais, j'ai lu aussi la suite: 

Vous faites quoi pour Noël ? On se marie. -  Carène Ponte. 
 
Suite du précédent, un an après.  On retrouve les mêmes personnages, le même village, on rajoute un concours des villages de Noël et le remariage d'Hélène la mère du gardien d'immeuble, passionnée des fêtes de Noël. Et c'est une fête magique, des situations cocasses.  J'ai encore beaucoup ri.  Une petite bulle de détente qui fait du bien dans cette période morose....

Depuis quelques jours le froid a fait son apparition et il fait bon au coin du feu 
 
 



vendredi 12 novembre 2021

Temps d'automne

Après plusieurs jours de forte tramontane qui  n'encourageait guère à de longues balades voici venue la pluie tant attendue par les jardins, mais pas trop appréciée pour les promenades.  Quelques planchistes ont profité des jours de grand vent !


J'ai quand même réussi à aller presque chaque jour à Argelès-Plage pour récupérer le journal quotidien.  Une bonne balade de presque 7 kms aller retour et beaucoup de plaisir car la promenade du bord de mer sans les nombreux estivants est très agréable: bien boisée, et longée par quelques jolies villas de fin XIX° début XX°.





 
 
 
Quand la mer est bien agitée les amateurs de surf et paddle se régalent en saisissant la vague ! 




Et hier c'est au Racou que les vagues étaient les plus impressionnantes ! 







 Dimanche ce sera le retour à La Ciotat après avoir fermé la petite maison pour l'hiver.